Un bref historique des cosmétiques: Partie 2

Dans notre article précédent, nous avons couvert l'émergence de l'Homo sapiens en Afrique, avec l’utilisation des cosmétiques lors de rituels par la peinture corporelle. Nous sommes ensuite passés de l'Égypte ancienne au Moyen-Orient et jusqu’en Chine. Dans cet article, nous avançons plus loin dans l'histoire, à commencer par le Japon. 

L'utilisation la plus commune des cosmétiques au Japon faisait partie du costume de la geisha. Leur rouge à lèvres était fait de pétales de carthame écrasés. Elles utilisaient aussi de la cire, de la poudre de riz, de la peinture et même des fientes d’oiseau pour faire leurs mélanges de maquillage.

En Europe, au Moyen-Age, les chefs religieux croyaient que porter du maquillage était un péché. Cela n'a pas empêché l’augmentation des produits cosmétiques de la Renaissance jusqu’au 20e siècle. Alors que les classes ouvrières travaillaient dur à l'extérieur, l'aristocratie demeurait à l'intérieur, ce qui faisait en sorte que leur peau était plus pâle que ceux qui passaient leurs journées dehors. La mode de la peau blanche et pâle a été popularisée par la reine Elizabeth I d'Angleterre. Cela a incité l’Européen moyen à chercher à rendre leur peau aussi pâle que possible. Une variété de procédés ont été utilisés pour obtenir cet effet, y compris l'utilisation de la peinture à base de plomb. Au 16e siècle, certaines femmes allaient même jusqu’à se saigner pour avoir une peau pâle.

Dans les Amériques, des tribus amérindiennes décoraient leur visage et/ou corps avec de la peinture lors de cérémonies ou lors de leur préparation avant un combat. Les aborigènes d'Australie avaient aussi des pratiques similaires.

Le ballet et le théâtre ont contribué à populariser le maquillage au début du 20e siècle, mais le véritable catalyseur a été l'invention et la popularisation du cinéma. L’industrie hollywoodienne du film est devenue une occasion formidable de vendre des produits de beauté en masse. L'époque des clapets a entraîné l'utilisation régulière de maquillage, rouges à lèvres et eye-liners. Les teintures de cheveux synthétiques ont également été inventées à cette époque. En 1936, les écrans solaires ont été inventés. À ce stade, les produits de beauté sont massivement commercialisés et utilisés par la population en général sur une base quotidienne.

Au 21e siècle, l'explosion de l'Internet a révolutionné le monde des affaires, et cela inclut la vente au détail et les cosmétiques. Les détaillants sur Internet seulement existent et prospèrent, certains vont même jusqu’à fusionner avec les grandes entreprises et les grands magasins.

Les deux marchés qui poussent actuellement cette industrie vers l’avant sont le Japon et la Russie: le Japon étant le deuxième plus grand marché dans le monde pour les produits de beauté et la Russie ayant le taux de croissance le plus élevé (21%) depuis 2004.

C'était la brève histoire des cosmétiques et de la fabrication de ces produits. Cette histoire remonte à 6000 ou à 100 000 ans, tout dépendant de l’opinion archéologique à laquelle vous adhérez. Comme nous l’avons mentionné plus tôt, il s’agit de produits importants dans notre monde, et ce même s’ils sont plutôt banals de nos jours en raison de leur omniprésence. Toutefois, leur importance fait en sorte qu’il vaut la peine d’étudier leur origine.


< Retour